Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Partenaires

 

 

logo-action-climat.jpg


 

Votre Espace

INFO->ÉNERGIE

Maison de la Nature

11 rue Jauvion

87000 Limoges

05.55.14.88.42

eie-lne@orange.fr

7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 15:28

pilonne elecEn ces périodes de grands froids, la consommation électrique appelée sur le réseau Français augmente de façon drastique. En effet, chaque degré de moins à l’extérieur implique la demande d’une puissance équivalente à une centrale nucléaire soit 2300 MW ! Car le chauffage électrique est présent dans plus de 30% des foyers, et problème réside bien là. Dans les années 60, 70 la majorité des constructions ont été équipé de chauffages électriques. Aujourd’hui, on retrouve dans les constructions neuves les Pompes à Chaleur dont la consommation est certes deux à trois inférieure à celle d’un système électrique équivalent, mais qui fonctionnent tout de même grâce à la fée électricité.

 

 

Traditionnellement, le parc nucléaire fait face à la consommation qu’il assure à 76%. Les centrales hydrauliques bien plus souples font le complément. Mais lorsque le thermomètre chute, EDF fait appel à ses voisins européens ainsi qu’à des centrales thermiques (gaz, fioul, charbon) d’appoint fortement émettrices de CO2. Vous pouvez d'ailleurs suivre la situation en direct sur eco2mix.

 

Pour limiter les consommations sur ces périodes tendues, tout le monde peut agir. Le pic de consommation intervient généralement entre 18h et 20h30, c’est à dire au moment du coucher du soleil, où les français rentrent chez eux, allument le chauffage et commencent à cuisiner. C'est aussi l'instant où les boutiques ferment et que les enseignes lumineuses ainsi que l'éclairage public démarrent. 

 

Ainsi, sur cette période, préférez un livre à la télé, reportez le départ de votre lave vaisselle à 22h, évitez les machines à laver le linge, les sèches linge ou une pyrolyse de votre four, limitez la température intérieure à 19°C dans les pièces à vivre et 18°C dans les chambres (chaque degré supplémentaire à l’intérieur c’est 7% de consommation en plus), fermez les volets pour garder les calories à l’intérieur, cuisinez le plus rapidement possible en mettant par exemple un capuchon sur le couvercle des casseroles… Sur ces périodes exceptionnelles, tous les gestes comptent, mais pas que ! Prenez l’habitude de limiter vos consommations d’énergie toute l'année et n’attendez pas que le froid vous saisisse pour faire des travaux d’isolation.

 

Plus d'information sur ecocitoyen ou au 05.55.14.88.42

Partager cet article

Repost 0
Publié par Conseiller Energie LNE
commenter cet article

commentaires